Nevers c'est never, mais c'est toujours ! Exposition "Robot'te de Nevers"

Publié le par gille-monte-ruici

Oyez Oyez, après avoir détourné moultes boîtes "le Négus", mais également de la nougatine car on ne se refuse rien, une partie de la famille métallique pose ses bagages au vert pays des eaux vives.

 

 

C'est à Arko, et nous vous accueillons tous les dimanches d'août.

 

 

 

Au regard de la matière première utilisée, l'exposition aurait pu s'intituler la boîte de Nevers mais historiquement la botte de Nevers est nettement plus adaptée. Cette dernière y est revisitée, s'agissant de la fameuse étoile rouge gravée sur le front de l'adversaire après avoir crié la devise, j'y suis...

et bien nous y sommes !

 

 

Le livre d'or sur place regorge déjà de quelques remarques de visiteurs littéralement enchantés:

H de Lagardère (Nevers) "quand il sera temps, si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi, à l'identique, si les robot'te de Nevers ne viennent pas à toi, viens à eux"

P de Courtenay (Nevers) " une bien belle exposition qui porte l'écrou quasi au statut de la porte du Croux"

 

 B Soubirous (Nevers) " les pièces exposées ne sont pas aussi lourdes qu'elles paraissent"

Richard Aulait ( ferme du Marault) " au sujet de cette exposition, je n'ai qu'un mot: oh la vache !"

I Zat (Nevers)" face à tant de talent, je ne sais que fer, je m'acier ou je métal ?"

R Siffredi (Mantova jumelage italien) " j'ai tourné dans une version artistique en relief du bossu, je peux vous garantir que la pendaison provoque un état priapique, l'exposition GMR aussi !"

 

 

 

Publié dans robots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

S
Je vois que le Négus vert de Nevers a également des potes, rouges de plaisir d'être dans un si beau lieu ! Félicitations !!
Répondre
G
Pour cette exposition, le Négus a bien été accompagné de ses frères et cousins. Il y avait du tintement mécanique dans les locaux !
C
Eh bien, eh bien que d'éloges!!! Je m'en réjouis pour toi !!!
bravo!
Répondre
G
Même si les éloges sont quelque peu trafiquées...;-) Merci de ton passage !