Assembler un droïde économique, simple n’est pas.

Publié le par gille-monte-ruici

 

Cher public averti, c’est avec un immense honneur et une fierté débordante que sollicités par Lucasfilm production pour accessoiriser le prochain épisode de Star wars, nous sommes.

Nos ateliers vont donc poursuivre notre quête spirituelle du  « il y a bien longtemps dans une galaxie très lointaine » puisque de longue date quelques illustres personnages de cet univers mythique, nous fréquentons.

 

 

 

 

 

Les budgets cinématographiques et particulièrement ceux en lien avec les effets spéciaux étant en forte réduction, des agencements au plus juste nécessaire uniquement avec des articles recyclés, nous avons proposé. C’est ainsi que nous n’aurons guère des étoiles, 5 issues de matériel de récupération, ayant été jugées suffisantes.

 

 

 

 

Le héros culte initial  Dark Vad’or,  restriction budgétaire oblige, sera remplacé par une doublure low cost: Dark Vad’feraille.  

 

 

 

 

Enfin pour compléter le parc des droïdes, en animation transverse de R2D2 et C-3PO nous proposerons notre dernière création; le robot grilleP1 qui, comme non nom l’indique eu précédemment une vie dans la résistance électrique.

 

 

 

  

 

 

 

La science progresse,  le coté obscur de la farce l'accompagne !

 

Publié dans robots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L
Dark vad ferraille fait encore plus peur !
Répondre
G
Tandis que Dark Va-lium est plus tranquilisant !