Assemblage et récupération : robot Mc Farlow

Publié le par gille-monte-ruici

 

LAC, Louis Arthur Charles, troi­sième enfant du duc et de la duchesse, est né à l'hôpital St Mary's, et pesait 3,8 kilogrammes. Sept heures après l’accouchement, sa mère Kate, apparaissait sur le perron de l’hôpital, en talons, toute pimpante, maquillée et coiffée à la perfection.

 

 

 

 

MAC, est venu au monde dans une sombre cave au milieu de visserie disparate et d’accumulation de déchets, dans un nuage de poussières métalliques. Frêle, il ne pèse que 1,5 kilo. Son géniteur a quitté l’établi un doigt ensanglanté par un malheureux ripage de tournevis, une bière Grimbergen blonde dans la main restant valide.

 

LAC est affublé du surnom de royal baby. MAC est qualifié de Scottish robot. 

 

 

 

 

LAC bénéficiera d’un titre de haute noblesse: Louis de Cambridge, pont sur la rivière Cam;  tandis que MAC Farlow demeurera loin et bas… far and low !

 

Mais, comme on a coutume de le dire au sein de nos ateliers " la tête chercheuse", un jour ils se rencontreront dans leurs complémentarités respectives pour ne faire qu'une tête m'à claques.

 

 

 

 

 

 

Amicalement vôtre …

 

 

 

 

Publié dans robots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V
Dieu a dit tu es poussière et tu retourneras poussière. .Malgré ses origines plus que modestes je le trouve charmant.
Répondre
G
Absolument, et spécifiquement concernant MAC, c'est un adepte de la religion du recyclage: première vie tu eus, déchets tu fus, seconde vie tu possèdes, et déchets tu seras !
L
Dans les carnets roses les pages ne sont pas les mêmes...
Répondre
G
Et pourtant cette simultanéité d'enfantement n'est pas que pure coïncidence calendaire ...;-)