Création de robot : Un grand tube, l’inox y mord.

Publié le par gille-monte-ruici

 

En ces périodes d’opacité transparente, où de nombreuses vérités mensongères circulent; les ateliers la tête chercheuse, en totale phase avec l’industrie culturelle, vous convient à un voyage immobile.

 

 

 

 

Nous avons conçu cette pièce inox, qui est à la fois un nain géant mais également un jeune vieillard et un gentil méchant, c’est une véritable antiquité futuriste, qui se joue des définitions avec 2 mots d’apparences contradictoires qualifiés d’oxymores (17 dans le texte pour les joueurs...).

 

 

 

 

 

 

Nul besoin d’en rajouter davantage le bruit du silence se suffit à lui-même, à chacun de se hâter lentement pour se faire une idée dans cette obscure clarté. Cette pièce inoxydable passible d’être enfermée dehors, d’une exceptionnelle banalité demeure définitivement inachevée. D’aucuns la qualifieront de mort vivant, ce qui lors d’une nuit blanche peut aisément se concevoir.

 

 

 

 

 

Méditons dans le calme bruyant : L’occis mort n’en est pas toujours un, mais relève davantage du pléonasme, tel un Rocco qualifiant ses attributs de grand tube, mais c’est une longue histoire…

 

 

Publié dans robots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J
Bravo!!! Jolie création!!!
Répondre
C
Excellent!!!<br /> biiiiiiiiiiiiiiiiiiz
Répondre
G
Merciiiiiiiiiiiiiiiiii ;_)