Le robot de la bonne année animalière : 春節

Publié le par gille-monte-ruici

 

Dernièrement, le nouvel an chinois, a marqué le passage de l’année du cheval à celle de la chèvre. 

 

Force est de constater que la chèvre manque singulièrement de glamour, de peps et de féerie.  Deux personnes particulièrement impliquées pourraient témoigner en la matière; Kurt, un légionnaire ayant développé une relation sentimentale et intime avec le dit animal, et Mr Seguin, possiblement dans les mêmes dispositions romanesques vis à vis de Blanchette. Mais aucun des deux protagonistes n'ayant souhaité nous faire part de leurs experiences respectives; à regret,  nous n'évoquerons donc pas la chèvre. 

 

 

Par défaut nous pourrions alors aborder la situation du cheval. Malheureusement le sujet n’est guère plus attrayant. Par principe, on ne joue pas avec la nourriture et de plus, l'animal est particulièrement irritant car hippique. Sur ce point également les faits sont absoluments redhibitoires, éliminons donc avec bonheur le canasson.

 

 

Rabattons-nous avec un enthousiasme non dissimulé, sur le serpent!  L’année du serpent précédait celle du cheval.  Les cinéphiles avertis, dont nous sommes, ne jurent que par ce monument que fut Anaconda : nomination aux razzie awards 1997 du prix du plus mauvais film, du plus mauvais réalisateur, du plus mauvais scénario et du plus mauvais acteur. Le serpent est fourbe, vit souvent aux crochets de sa mère, et s’attaque à plus faible que lui. Si vous êtes une personne de petite taille, genre passepartout, vous êtes une proie facile, car le serpent veut nain. Seul point positif, il est assez habile de ses mains et aime construire des meubles en Boa.

 

 

 

Tous ces arguments militent pour que nous célébrions dignement cette transition chinoise en  passant du BOA au MAO.

 

Nous le concèdons volontiers, tout cela est absolument capillotracté, limite caprino dyptéro-sodomite, mais comme le dit le sage chinois:

 

Celui qui, tout au long de la journée,
est actif comme une chèvre,
 fort comme un boa,
bosse comme un cheval,
et qui le soir venu est crevé comme un chien,
devrait consulter un vétérinaire,
il est fort probable que ce soit un âne !
 
 
 
 

 

 

Publié dans robots

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

V
une suggestion de slogan pour la vente de ce robot. Avec le robot de la bonne année animalière découvrez l'animal en vous.
Répondre
G
C'est adopté ! A chacun d'entre nous de trouver la bestiole qui sommeille ;-)
B
Encore un article... à me rendre chèvre!
Répondre
G
Ne le demeure pas trop longtemps néanmoins, au risque de servir d'appat à tigre ! ;-)
I
et qui doit on consulter quand on est actif comme un coiffeur, fort comme un boyard , que l on bosse comme un chameau et que le soir on est crevé comme un ballon ( ou un oeil ) ?
Répondre
G
A priori, avec tout ce petit monde, le point commun serait la boule ou la bosse, bref a défaut de consulter prendre les evènements avec rondeur !
A
Je suis du signe du Serpent mais mon ascendant dominant chèvre me pouss' à me bêler (bouuuuh, ch'uis enrhubée boa) à cette discussion : ton robot Dégrypoil pourrait peut-être venir à bout du canasson "irritant car hippique", non ? Je sais, c'est radical mais j'aime bien quand ça file doux...que ça marche à la baguette en somme. Bons baisers de Pékin !
Répondre
G
le sage chinois à coutume de dire "qu'on pleure quand on meurt, mais qu'on rit quand on nait" . Donc continuons nos renaissances ;-)
L
Tu fais dans le "made in China" ?
Répondre
G
;-)
S
Miam, c'est bon la blanquette de veau ! Et pourquoi pas en dessert un vacherin ? ;-)<br /> Je pense que si c'est une "chinoiserie" elle est de qualité ! Je ne dis pas que tout n'est pas de qualité mais le "made in china, c'est beaucoup de "camelote" et surtout en plastoc ! <br /> Et pas réalisée par un esclave payé un bol de riz...
G
Non seulement du " made in china" mais quelques contrefaçons, et des chinoiseries aussi !
S
Le rapport avec le nouvel an chinois c'est peut-être que votre robot ne veuille aussi se sauver par la fenêtre, comme l'a fait Blanquette pas Blanchette, j'ai souvent vu l'erreur.<br /> Signé un serpent qui aime beaucoup le bois, je préfère celui-là ! ;-) Mère et grand-mère de 2 chevaux...
Répondre
G
Merci de ce correctif véridique s'agissant effectivement de Blanquette. Toutefois cela accentue notre ménagerie de la fable, la blanquette de veau intégrant une ressource animalière supplémentaire !
L
Oh la vache...c'est excellent !!! Merci.
Répondre
G
merci Lydie !
E
Houla j'ai pas tout compris à cette ménagerie... c'est compliqué de s'y retrouver!<br /> La chèvre chinoise cherche des noises au cheval qui avale le boa qui boit j'sais pas quoi... je suis confuse avec tout ça!
Répondre
G
Tu n'as pas tort Elsa ! le conte pour enfants est un peu a l'an-biquet !
M
Pourtant Elsa,on en a vu...des cochons,des lynx,des babouins... pas de serpents en effet.